La pilule, demain j’arrête!

Processed with VSCO with a5 preset

Il y maintenant 1 mois, j’ai décidé d’arrêter la pilule sur un coup de tête ou presque. Ce lundi soir où j’ai vu que ma balance affichait 63 kilos, (alors que je dépasse rarement les 60kg et que, normalement mon poids de forme est à 57kg) je me suis dit : « demain j’arrête! »

J’ai commencé à prendre la pilule à l’âge de 16 ans et j’en ai bientôt 35. Comme j’avais un peu d’acné, on m’a prescrit la pilule Diane 35 dont j’ai ensuite pris le générique Féminac 35. Je l’ai très bien supportée malgré que cette pilule fasse partie de la 3ème génération, qui comporte des risques de de thrombose et d’embolie. (Je vous mettrai les liens se rapportant aux générations, à la fin de l’article)
Comme je ne fumais pas et qu’il n’y avait pas d’antécédent de thrombose en d’embolie dans ma famille, je n’ai jamais eu peur des effets secondaires et je n’en ai pas ressentis, au moins durant les 10 premières années.

Vers 25 ans, avec le ok de mon médecin, j’ai commencé à prendre cette pilule en continue pour ne plus avoir mes règles. Mise à part le fait que je faisais un test de grossesse environ tous les mois, c’était le bonheur! Plus de changement d’humeur, de douleur menstruelle etc…

  1. C’est vrai que j’avais atteint le poids de 60kg depuis 2-3 ans déjà mais je ne m’en étais pas souciée, me disant que c’était dû à l’âge et au fait que je ne faisais plus de sport.
  2. C’est vrai aussi que j’avais toujours du mal à enfiler et fermer mes bottes l’hiver mais je me disais que j’avais juste de gros mollets.
  3. C’est vrai que lorsque je me faisais masser en institut, on me disait que je faisais beaucoup de rétention d’eau mais je me disais que c’était parce que je ne buvais pas assez.

J’ai donc continué à nier l’évidence car pour moi, il était hors de question d’arrêter la pilule ou d’en changer, alors que « tout allait bien ».

Je l’ai finalement arrêtée une première fois, il y a 3 ans pour tomber enceinte. Et là, devinez quoi !?!?!

-3 kilos en 10 jours!

Après l’accouchement, ayant parlé de mes soucis de rétention d’eau au personnel soignant de l’hôpital, on m’a prescrit Cerazette, qui est une pilule qui ne contient pas de d’oestrogène. Personne ne sait s’il s’agit des effets de la Cerazette ou alors le changement hormonal dû à mon accouchement mais j’ai fait une énorme crise d’acné. Je n’osais plus sortir de chez moi. J’ai donc couru chez mon gynéco pour lui demander de reprendre la Feminac 35.

Tout à recommencé petit à petit mais s’est aggravé très vite. J’avais perdu sans effort en 2 mois, les 22 kilos pris durant ma grossesse et là, certes mon acné disparaissait, mais j’avais repris 2 kilos alors que je ne mangeais pas plus d’un repas par jour. 1,5 ans plus tard (début 2017), mes seins ont commencé à gonfler, je ne rentrais plus dans mes pantalons, ma peau se marquait à la moindre pression et je n’arrivais pas à descendre mon poids qui était figé à 63 kilos. J’étais totalement déprimée et je me sentais enfermée dans mon corps, comme si j’avais une combinaison de ski. Bien entendu, j’ai tout de suite fait un test de grossesse qui était négatif.

Je suis donc allée faire un tour sur le net et j’ai trouvé la réponse à mon problème en 2 minutes!

Le coupable ? L’oestrogène…

qui provoque la rétention d’eau. Je pense que depuis toutes ces années où j’en mangeais tous les soirs, mon corps à dit stop et j’ai su l’écouter, enfin. J’ai donc arrêté la pilule le lendemain.

Ce jour-là, ma balance indiquait 63.4 kilos. 4 jours plus tard, 59.8.

Aujourd’hui, j’ai encore perdu 1 kilo alors que je mange sans retenu et que je n’ai pas recommencé le sport. J’ai littéralement dégonflé : visage, bras, ventre. fesses mais ce qu’il y a de plus frappant, ce sont mes jambes.

J’ai décidé, avec mon médecin, de tenter à nouveau de prendre la Cerazette et si la crise d’acné recommence, je mettrai un stérilet au cuivre.

Je tenais à vous raconter mon histoire car sans le témoignage d’une autre bloggeuse à ce sujet, je prendrais sûrement toujours la même pilule et serais encore plus mal dans ma peau.

Mon but n’est pas de diaboliser Femina 35 car avant la rétention d’eau, elle me convenait à merveille, mais d’apporter peut-être une réponse à celle qui sont dans le même cas que moi.

N’hésitez pas à partager cet article afin qu’il serve à d’autres!

Les pilules et leur génération 

Les moyens de contraceptions

Je vous embrasse fort et à bientôt !

12 commentaires

  1. De mon coté Pillule arrêté depuis Juillet 2012, et depuis je ne l’ai plus jamais reprise, mon mari est une pillule à lui tous seule ! Nous avons fait une FIV ICSI pour avoir notre fille, bref la n’est pas le sujet ! Mais moi je n’ai pas perdu de poids a l’arrêt de ma pillule, bien dommage !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s