La chronique du dimanche 05.04.2020

J’ai décidé de tout de même vous publier cette chronique du 01.03.2020, laissée de côté depuis l’arrivée du Covid-19 pour lequel j’ai créé un journal de bord que j’allimente au fil des jours : ici

J’instagram donc je suis…

Ce qui a changé sur Instagram depuis l’arrivée du Covid-19

Une multitude de recommandations, d’encouragements au personnel soignant et à ceux de la vente par exemple, de critiques relatives au consumérisme, de vidéos Tiktok et de paradoxes, sont apparus avec le covid-19.

Durant les 2 premières semaines de la vague et maintenant encore, chaque story et post portent le hashtag « stay at home ». Même si cela peut paraître redondant, je pense qu’il est entré dans l’inconscient collectif et c’est très bien. Il est aussi utilisé pour booster sa visibilité. On reste sur Instagram.

Un des plus beaux élans de solidarité apparût sur les réseaux est sans doute l’action d’applaudir tous les soirs le personnel soignant aux fenêtres. C’est non seulement une manière de les remercier mais aussi de se rendre compte de ce qui se passe, alors que nous sommes « tranquille » à la maison sans préjuger de l’ampleur de ce fléau. Je vous rappelle que pour la Suisse, c’est tous les soirs à 21h !

Passons maintenant aux sujets plus sensibles, qui créent la polémique : les commandes, unboxing et tout ce qui fait la renommée d’Instagram de nos jours.

A peine le télétravail ordonné pour certain ou le confinement pour d’autres, les commandes en lignes ont littéralement explosées ! A tel point qu’elles ont dépassé celles de la période de Noël. Et là, sont apparus le camp de ceux qui appellent au boycott et condamnent et le camp de ceux qui disent qu’ils font ce qu’ils veulent et qu’il faut bien s’occuper. Bien entendu, je vulgarise et tous ne sont pas si tranchés. Mais je pense que c’est tout de même un bon sujet sur lequel chacun doit réfléchir. Pour ma part, je n’ai fait qu’une seule commande en 1 mois. Le problème n’est pas la commande mais la proportion. Je pense également, qu’en cette période difficile, il faut favoriser les petites entreprises et les indépendants. Cela m’énerve qu’à nouveau ce soit les grands noms qui fassent tout le fric, dans les vêtements comme dans l’alimentation.

Abreuvée tous les jours de mails d’offres et de codes réduction, j’avais totalement flashé sur la nouvelle collection « conscious » d’H&M. J’allais commander puis je me suis dit que si c’était pour tout rapporter à la poste 2 jours plus tard, ce n’était pas le moment. Et puis, quand vais-je les porter, je ne sais même pas. Quand ce sera le moment, il y aura d’autres offres et je pourrai en profiter pleinement.

Pour conclure, si on jouait le jeu durant cette période et qu’on ne commandait que ce dont on a besoin ? Après, il faut aussi faire la part des choses entre les gens pour qui c’est le métier sur Instagram. Je suis toujours contente de voir des unboxing et des idées look plutôt que juste le quotidien confiné de la plupart qui me rappelle juste ma condition hahaha ! Donc ces gens-là, qu’on les laisse tranquille, ils travaillent !

Mode

Enibbana

Magnifique découverte grâce à un concours sur Instragram, Enibanna . Ce site bulgare regroupe différents designers du monde entier. On y trouve des chaussures, des sacs et des accessoires.

A la base, j’avais vu une pub dans mes stories pour cette paire de chaussures que je trouve incroyables !

J’ai alors participé au concours sur leur post et j’ai gagné !!!! Un sac et ces sublimes boucles d’oreilles !

Culture et Divertissement

Expo mudac

Pour la toute dernière fois en tant que Mudac, la Maison Gaudard vous reçoit dans les pièces de son appartement, pour le plus grand bonheur des petits comme des grands. Pour l’occasion, les murs ont été parés de carton peint en blanc, pour y mettre en valeurs les oeuvres de nombreux artistes. Il y en a PARTOUT !

Ma pièce préférée : la salle de bain !

Extraordinaire! plus d’images et vidéo : ici
Comme les artisites sont listés sur le site, vous aurez la possibilité de voir leurs différentes oeuvres en ligne.

Beauté

Master classe Nars

Dans une précédente chronique du dimanche, j’avais eu la chance de suivre la master classe de Shiseido et cette fois, c’était celle de chez Nars. Je connais les règles de base du maquillage et quel pinceau fait quoi mais de là à me lancer dans des dégradés de couleurs vives, cela fait bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé. C’était sans compter le grand professionnalisme de Rachel Hardie, Lead Artist UK & National Events Manager chez Nars !

Rachel a réussi, par un tuto simple, clair et facile à retenir, à nous permettre de reproduire un make up avec un teint naturel et des yeux très colorés mais sans risque d’effet « oeil au beurre noir ». Je vais donc vous détailler les produits dont nous avons eu besoin pour ce maquillage.




L’ After Glow Eyeshadow Palette est juste dingue !!!! Comme je vous le disais, jamais je n’aurais osé la couleur « deep cut » et pourtant ! Pour une make up de jour, deep cut et crushed et pour le soir, on rajoute push it au doigt.





Pour illuminer le contour de l’oeil, rien de tel que l’Afterglow Overlust Cheek Palette ! On passe le pinceau sur les 3 couleurs du haut, tied up, deep down, drift et la magie opère…



L’illuminateur TINTED GLOW BOOSTERHIGHLIGHTER LIQUIDE est LE produit passe partout qu’il faut avoir : lisse les pores, effet glow mais pas trop et donne bonne mine. Vous pouvez l’utiliser en premier pour prolonger la tenue du fond de teint, seul pour un éclat naturel ou à la fin, pour ajouter de l’éclat sur certaines parties du visage. J’ai même testé une couleur foncée sous le fond teint, effet bonne mine garanti !

Les produits du moment

Enorme coup de coeur

Le gel nettoyant aux enzymes de Mario Badescu est sans doute l’un des meilleurs produits que j’ai utilisé. Non seulement il sent ultra bon, il n’est pas cher mais surtout il nettoie comme aucun autre et laisse une peau lisse et très propre. Je l’utilise directement sur la peau sèche et je masse doucement. Je laisse poser 1-2 minutes et je rince. La peau est nette et revitalisée.

L’hydrolat de rose est un produit que j’ai découvert lors de mon séjour de la Retreat By La Redoute, il y a quelques semaines. Il s’agit de la vapeur résiduelle récoltée durant la distillation de l’huile essentielle. On l’utilise par voie orale ou cutanée. Je m’en sers surtout le soir comme tonique pour calmer les rougeurs. Résultat : une peau utlra douce et satinée. Les pores se resserrent jours après jours.

Mes adresses

Le cygne

Ca faisait trèèèès longtemps que je n’étais pas allée manger au Cygne. En fait, je n’y ai jamais mangé je crois. Cela ne me disait rien. Mais j’y suis passée devant l’autre et j’ai vu que ça avait changé à l’intérieur. C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à cette brasserie pour notre repas de famille, jeudi soir passé. Comble du luxe, nous avons eu droit au salon privé qui peut être fermé par des portes vitrées.

Le repas était à la hauteur de nos attentes avec des mets de brasserie parfaitement réalisés : escargot, os à moelle, malakof, etc… Il faut aussi souligner la gentillesse et la qualité du service. Franchement, rien à redire et surtout, j’y retournerai !

http://www.lecygnebrasserie.ch/

Comptes à suivre

@parolesdedoc

Un compte géré par de jeunes médecins de Suisse romande, expliquant en temps réel et de façon pragmatique la situation au sein des hôpitaux. Merci de tout coeur pour leur engagement et pour le temps pris pour nous expliquer les choses.

@somewhereiwouldliketolive

Parce qu’il n’est plus que jamais nécessaire de pouvoir s’évader en cette période, voici mon compte préféré du moment. Chacune des publications est unique et nous faire découvrir de nouveaux environs, au propre comme au figuré.

Laisser un commentaire