La chronique du dimanche 22.06.2020

Beaucoup de retard dans la publication de ma chronique cette fois, car beaucoup de travail et un déménagement qui approche.

J’instagram donc je suis

BLM

Peu de choses à dire de nouveau sur Instagram en général ces derniers temps, j’ai vraiment l’impression que l’on est dans le creux de la vague…

Par contre, comment écrire cette chronique sans parler de George Floyd et de l’élan mondial que sa mort a suscité ? Certains ont critiqué les grands influenceurs qui ont fait l’impasse sur le sujet. Faut-il les blâmer pour cela ? Pouvait-on vraiment se taire à un moment si important ? Peut-on leur dire que : qui ne dit mot consent ? Voulaient-ils garder un côté lisse et tout beau tout propre sur leur compte ? C’est très difficile de répondre à cela. Peut-être font-ils d’autres actions à leur dimension ? Mais est-il vraiment possible de fermer les yeux et rester centrer sur son petit monde ? par peur d’être déranger et de sortir de sa zone de confort… ?

Je ne vais pas m’aventurer à répondre à toutes ces questions car il en va de la raison de chacun. J’espère au moins que, toutes les personnes qui ont participé au pillow challenge, ont mis autant de coeur à partager le carré noir du blackouttuesday. Juste parce que sur Instagram ou ailleurs, chaque voix compte.


Mode

La sandale plate à sangles

C’est sûrement parce que j’éprouve une certaine aversion pour les pieds, que j’ai du mal à adhérer à cette tendance de sandales plates à sangles ou à lanières. J’ai beau essayer d’être rationnel et de chercher l’esthétique mais je n’y arrive pas. Elles me font penser à des chaussures orthopédique que l’on porte après une opération ou quand on a des oignons.

Je sais que ceux qui les aiment et les portent ne m’en voudront pas car il faut être sûr de soi et ne pas avoir peur de la critique pour porter de telles chaussures hahahaha. Je les taquine bien entendu. J’avoue quand même que j’ai eu très mal à ma sandale quand j’ai vu que Chanel avait sorti ce genre de modèle.

Pour vous faire une confidence, je pense que cette aversion remonte à l’enfance avec l’arrivée des Birkenstock et leur semelle et bouchon. En plus, quand on les pieds nus, la marque du pied restait. Beurk ! Pourtant, je dois quand même vous dire que je trouve presque sympa leur collection en collaboration avec Prodenza Shouler. oups !

Allez, sans rancune !


Culture et Divertissement

Je voulais partager avec vous cette incoryable vidéo dont j’ai entendu parler dans les bonnes adresses de Lionel Tardi sur couleur3. Je ne vous en dis pas plus, cliquez !


Le NIFFF


Si comme moi vous aimez les films fantastiques un peu barrés, cette info est pour vous. Chaque année à lui à Neuchâtel, le festival international du film fantastique ! Pour y avoir participé, je peux vous dire que c’est un événement incroyable. La 20ème édition devait avoir lieu cette année mais a été reportée à 2021. Ce n’est pas pour autant que nous ne pouvons pas profiter de cette édition puisqu’elle a lieu cette fois, dans notre salon.

En effet, le NIFFF, proposera des programmes hors-série du mois de mai à la fin cette année. Cela déjà commencé à avec la diffusion de films sur la RTS tous les vendredis soir du 15.05 au 26.06.

Plus d’infos : ici


Beauté

Ma découverte coup de coeur ! WASO par Shiseido

Cela fait maintenant plus d’un mois que je teste la gamme WASO de chez Shiseido et j’en suis totalement convaincue. Je pense que cette gamme convient à tout type de peau et les prix sont très abordables. Le nettoyant est à moins de 20CHF.

Pour quelles raisons je vous conseille ce nettoyant pour le visage : parce qu’il sent bon la fleur de cerisier, parce qu’il nettoie en douceur (le matin pour moi), parce que son format est idéal pour voyager et pour son tout petit prix… 15.90 chf !

Voici LA crème dont je ne me lasse plus… à l’extrait de graines de soja fermentées et des cellules de carotte, elle a un pouvoir hydratant de dingue ! Dès la première utilisation, on se rend compte de l’effet de ce produit. Sa texture est assez dense mais font instantanément au contact de la peau. L’effet bonne mine est garanti ! Pourquoi sans passer ?!



LE produit donc j’avais le plus hâte de tester, l’eau de beauté 3 en 1. Elle nettoie, hydrate et prépare la peau à recevoir la base d’un maquillage, par exemple. Je l’ai utilisée tout d’abord comme un tonique le soir. J’avais l’habitude que ce genre de produit soit assez fort, assainisse mais assèche aussi la peau. Ici il n’est en rien ! Grâce aux composants riches en fermentation comme la levure et le koji, la peau est nettoyée mais reste douce et détendue. Je vais le garder longtemps dans ma routine.


Mes adresses

@lagrappedor

Si je devais n’en choisir qu’un à Lausanne, ce serait La Grappe d’Or. Ce restaurant rassemble tout ce que je cherche quand je veux manger quelque chose de bon et qui me fasse du bien au coeur et au ventre.

J’aime son emplacement au centre-ville, sa terrasse en escalier, sa façade et son bar. J’y vais parfois juste pour un apéro prosecco-planchette, d’autres fois pour un plat de pâtes à la saucisse ou aux fruits de mer ou encore, pour un repas complet en famille. C’est donc une mention spéciale au chef, Théotime Bioret, pour la réalisation d’une excellente cuisine méditerranéenne à Lausanne !

Plus d’infos : ici

@cafedegrancy

Pour notre premier resto en famille après les mesures de fermeture du covid, nous avons décidé de faire un brunch en famille sur une terrasse. Cela faisait longtemps que le Café de Grancy et sa jolie terrasse était sur notre liste. Je crois que je préfère les formules où l’on commande les plats à la carte plutôt qu’un buffet, tout simplement parce que l’on mange moins hahahah !

J’ai aimé la fraîcheur des produits, la simplicité mais aussi la touche de raffinement comme dans le pesto et les herbes de la salade de mon assiette de saumon.

Plus d’infos : ici


Laisser un commentaire