Les billets doux de la mode

GUCCI x ARIA

gucci.com
gucci.com

A l’occasion du centenaire de la maison Gucci, Alessandro Michele a choisi l’hôtel The Savoy à Londres pour présenter sa nouvelle collection, Aria. Une fois de plus, l’excentricité était au rendez-vous mais par chance, de nombreuses influences de l’ère Tom Ford sont venues équilibrer la balance.

Anneaux de nez, logos à outrance, harnais, bombes pour monter à cheval, sacs à fermoir bambou et même un « discutable » mixe avec Balenciaga. (c’est fou cette obsession des collaborations entre marque, cette année) Pour celle-ci, je n’en vois pas de plus-value, si ce n’est d’afficher l’argent que l’on a dépensé pour la pièce.

Mais tout ça n’est rien qu’une question de goût, après tout. Seulement voilà, le DA de Gucci ne s’est pas arrêté là. Il a franchi une limite que je ne pensais plus autorisée et pourtant, personne ne la relève, même pas L’Officiel Italia, qui publie la photos sur son compte Instagram. Je veux parler de ce mannequin défilant un lapin vivant à la main, sur de la musique et des flashs crépitant dans un décor blanc aveuglant. Comment peut-on encore défiler avec des animaux vivants aujourd’hui ?!? Ce qui m’attriste le plus, c’est de voir toutes mes blogueuses préférées et inconditionnelles défenderesses des animaux, crier AMAZING, en relyant des photos du show évitant soigneusement celle en question…

L'Officiel Italia
L’Officiel Italia

De quoi me vacciner définitivement…. si je peux parler ainsi en période de pandémie.

A très vite pour un billet doux !

Ludivine

Laisser un commentaire